"Notre pays est dans le top 10 de ceux qui ont fait le plus de tests par habitant" a dit Sophie Wilmès. Vraiment ?

C’est une petite phrase de la Première Sophie Wilmès qui en a fait tiquer certains, lors de la conférence de presse qui a suivi le Conseil National de Sécurité. Pour montrer que la Belgique était prête à faire face à une éventuelle deuxième vague, la Première a insisté sur l'expertise acquise par la Belgique, et le fait que le "testing" restait important chez nous : "Notre politique de testing nous a valu d'être dans le top 10 mondial des pays qui ont le plus testé par habitant", s’est-elle félicitée, avant d’ajouter : "Notre volonté est de garder la possibilité de 35 à 40.000 tests quotidiens pour septembre".

Outre le fait que dans les pics, le nombre de tests était plutôt de 20 à 25.000, certains observateurs se sont étonnés de ce "TOP10". Ancien journaliste du Soir, François Robert a même parlé de "fake news": "C’est évidemment faux. Nous ne sommes pas dans les dix premiers ni même dixième… mais 20e Ces chiffres, je vous les donne. Tous les chiffres qui suivent datent de ce matin le 16 juillet 2017 et proviennent de la célèbre université d’Hopkins".

Vérification faite sur le site "worldometer", la Belgique semble assez loin du Top10, et ce même en enlevant du classement les "micro-états" comme Monaco ou Gibraltar. Avec 121.890 tests par millions d’habitants au total, elle est classée 28e, derrière notamment le Luxembourg, les Emirats Arabes Unis, Bahrein, l’Islande, Malte, le Danemark, le Royaum-Uni, la Lituanie, Singapour, la Russie, le Qatar, Israël, Chypre, le Portugal, les Etats-Unis, l’Australie, l’espagne et la Biélorussie.

Alors, comment la Première a-t-elle pu affirmer ce classement ? Son cabinet nous a renvoyés vers celui du ministre De Backer, compétent pour la politique de tests. Et là on nous a signalé que sur un autre site de données, celui de Statista. Où la Belgique apparaît bien dans un top 10 de tests par habitant.

1 images
© Tous droits réservés

Problème : ce graphique de Statista ne reprend les tests par habitant QUE des pays les plus touchés. Des pays comme le Luxembourg, l’Australie ou l’Islande, qui semblent avoir testé plus que nous, n’y figurent donc pas. Ce qui explique notre position un peu plus haut dans le classement.

Vient la question du site "Ourworldindata", que nous avons consulté. Là aussi, la Belgique n’était pas dans le top 10. "Mais ce matin, on était à la onzième place" nous affirme Caroline Leys, porte-parole du ministre ce vendredi matin.

Vérification faite, à la date du 14 juillet, c’est vrai… pour les pays dont les données sont à jour.

Mais le problème, ici, c’est que des pays comme Israël, qui ont plus testé que nous jusqu’ici, n’ont plus de donnée disponible depuis le 9 juillet. Idem pour d’autres pays et d’autres dates. Sinon la Belgique semble assez loin du top 10.

"Le problème, c’est que ça bouge tout le temps, chaque jour" nous signale la porte-parole. Effectivement, ce site qui fonctionne avec les open data est mis à jour en permanence, et ces classements peuvent donc fortement changer. Les Etats-Unis, par exemple, qui étaient largement en dessous de la Belgique ont commencé à tester massivement en mai, et nous ont "dépassés", en termes de tests par habitant, à partir du 20 mai.

"Oui mais attention que les Etats-Unis font beaucoup de tests rapides qui ne sont pas fiables à 100% et demandent un test PCR pour vérifier qu’on est bien négatif" nous fait remarquer le cabinet De Backer… avant de rappeler que la Belgique aussi, au plus fort de la crise, a utilisé ces tests, notamment pour le personnel de soins.

Et le cabinet nous assure que la Belgique a bien figuré dans le TOP 10… à certains moments.

CONCLUSION : Cette comparaison par pays des tests est délicate. Le site "Ourworldindata" le précise lui-même, les données des pays ne sont pas toutes comparables, certains ne mentionnent que le nombre de personnes testées, certains que les tests PCR, d’autres l’addition des tests rapides et PCR.

Il est donc difficile d’affirmer avec force que la Belgique n’a pas pu figurer dans le top 10 des pays où on teste le plus. Quand Sophie Wilmès dit "Notre politique de testing nous a valu d'être dans le top 10 mondial des pays qui ont le plus testé par habitant", on ne peut pas affirmer que c'est fauxMais il serait tout aussi malaisé d’affirmer aujourd’hui que la Belgique y est toujours…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK