Nos voisins néerlandais voudraient que la Belgique ferme Tihange

Nos voisins néerlandais voudraient que la Belgique ferme Tihange
Nos voisins néerlandais voudraient que la Belgique ferme Tihange - © MAXIME ANCIAUX - BELGA

Après celui d'Aix-la-Chapelle, il y a dix jours, c'est le conseil communal de Maastricht qui va voter ce mardi soir une motion anti-nucléaire. Nos voisins néerlandais ont peur de la centrale nucléaire de Tihange. Ils estiment qu'il faudrait la fermer. C'est ce qu'ils comptent demander à la Belgique. La motion est proposée par le parti écologiste de gauche et soutenue par une majorité du Conseil Communal.

Maastricht n'est qu'à 60 km de Tihange. Les écologistes du parti néerlandais GroenLinks pensent que si un incident majeur survenait, leur ville serait touchée.

"Nous avons peur. Cette centrale nucléaire n’est pas sûre. Nous avons vu la presse. Les trois dernières années, cette centrale a connu des problèmes. Elle est vieille. Elle n’aurait pas dû rester en service aussi longtemps", explique Gert-Jan Krabbendam, conseiller communal à Maastricht..

"Il y a trop d’inconnues, par exemple à propos du réacteur de Tihange 2, celle qui a des microfissures. Nous sommes en danger. Nous sommes tout près. C’est tout à fait imaginable que, non seulement Liège, mais aussi Aix-La-Chapelle et Maastricht doivent un jour être évacués. Cette centrale nucléaire doit fermer".

La motion qui sera votée ce mardi soir à Maastricht n’aura aucun effet concret. Fermer une centrale nucléaire est une décision politique majeure qui ne se prend pas à la seule demande d’une ou de deux communes de pays voisins. Ni Electrabel, ni le cabinet de la ministre Marghem (MR) n'ont souhaité réagir à cette information.

F. Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK