Neufchâteau: les fraudes qui exigent une nouvelle élection

Dimitri Fourny pourra-t-il encore gagner les élections après son inculpation par la justice?
Dimitri Fourny pourra-t-il encore gagner les élections après son inculpation par la justice? - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Les Chestrolais retournent aux urnes ce dimanche. Le Gouverneur de la province a annulé le scrutin d’octobre après que des soupçons de fraude électorale ont été étayés par une enquête judiciaire et un rapport de l’administration.


►►► À lire aussi Neufchâteau revote ce week-end: les raisons d'un second tour


Le home au départ de la fraude

Au cœur de l’affaire, il y a le témoignage d’un membre de la direction du home "Le Clos des Seigneurs". Les convocations électorales de certains résidents de ce home auraient été détournées et livrées à une conseillère du CPAS de l’entourage du bourgmestre sortant. Celle-ci les aurait à son tour remises dans les mains de proches de Dimitri Fourny.

Procurations litigieuses

L’enquête judiciaire avance que 18 procurations de résidents du home auraient permis de poser un vote litigieux. Et au total, 57 procurations paraissent poser problème. L’enquête effectuée de son côté par l’administration qualifie 21 procurations de faux. Or, à Neuchâteau, la majorité s’est jouée à 16 voix.

21 inculpations

L’instruction judiciaire a débouché sur l’inculpation de 21 personnes (dont 7 membres de la famille de Dimitri Fourny, certains colistiers et leurs proches) pour des faits qualifiés de faux en écritures et usage de faux, abus de confiance, abus de faiblesse de personne en situation de vulnérabilité et participation à une association de malfaiteurs. Les faits ont manifestement biaisé l’élection. Il faut donc recommencer.

Bien que lui-même inculpé, l’actuel bourgmestre proteste cependant de son innocence.

Mais à l'approche de l'élection, le bourgmestre, dont le titre sera remis en jeu lors de ce scrutin, a invit" les Chestrolais à l’inauguration du nouveau centre de loisirs sur le Lac de Neufchâteau ce vendredi soir. Cette invitation passe mal à l'approche du nouveau passage des habitants de la commune à l'isoloir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK