Nethys : les anciens membres du CA de Publifin réclament leur acquittement

Les avocats de différents anciens membres du CA de Publifin, poursuivis devant la cour d’appel de Liège, ont réclamé ce jeudi après-midi leur acquittement. Suspectés de faits de prise d’intérêt et de détournements, ils encourent des amendes pénales et des confiscations.

Ces sept prévenus avaient été acquittés des faits en décembre 2019 par le tribunal correctionnel de Liège mais le parquet avait fait appel. Le procès avait eu lieu à la suite du scandale dit "Publifin", qui avait éclaté en 2016 lorsqu’on avait découvert que les membres des comités de secteur de l’intercommunale Publifin étaient rémunérés pour des réunions auxquelles ils ne participaient pas ou peu.

Les prévenus contestent avoir commis des infractions pénales. Ils affirment qu’ils ne se doutaient pas de l’existence de dysfonctionnement dans les comités de secteur et que c’est le "management" de Publifin qui prenait les décisions, présentées et avalisées ensuite en confiance par les membres du CA.

Les avocats d’André Denis, de Catherine Maas, de Jean-Marie Gillon, de Georges Pire et de Pol Guillaume ont tous sollicité leur acquittement. A titre infiniment subsidiaire, certains ont formulé une demande de suspension du prononcé.

Le parquet avait requis des peines d’amendes allant de 1200 euros à 2000 euros ainsi qu’une confiscation de principe. Mais les avocats contestent aussi cette demande de confiscation en soulignant que les prévenus n’ont pas touché un euro du préjudice initial, évalué à 1.695.000 euros par le parquet.

D’autres plaidoiries doivent encore intervenir avant la mise en délibéré et l’annonce de la date du jugement.

Sur lle même sujet: JT 24/02/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK