Nethys: Diego Aquilina, un administrateur "indépendant" plus si indépendant ?

Nethys: Diego Aquilina, un administrateur "indépendant" plus si indépendant ?
Nethys: Diego Aquilina, un administrateur "indépendant" plus si indépendant ? - © Tous droits réservés

A quoi sert un administrateur indépendant ? Deux raisons, essentiellement : attirer des compétences, des personnalités avec une carrière, un carnet d’adresses ; et faire preuve de transparence. En septembre 2014, le Conseil d’administration de Nethys a gonflé, passant de 9 à 12 membres. Les trois nouveaux administrateurs, qui ont en commun une longue carrière et la sidérurgie : 

  • Pierre Meyers est un ancien chef d’industrie au long cours, qui est passé par nombre d’entreprises à différents postes : Cockerill Sambre, Usinor, FN Herstal, Gimco, Meusinvest, Resa. Il a également dirigé le conseil d’administration de l’assureur Intégrale à l’orée des années 2000.
  • Philippe Delaunois, après avoir dirigé Cockerill Sambre, s’est occupé des Editions de l’Avenir pendant de 1999 à 2012. Il connait donc très bien le monde de la presse, secteur que Nethys a investi via le rachat, en septembre 2013, des Editions de l’Avenir, ensuite par une entrée au capital, en octobre 2015, du Groupe Provence/Corse Matin.
  • Diego Aquilina est le patron de l’assureur Intégrale depuis 21 ans, après un passé en ressources humaines chez … Cockerill Sambre.

L’arrivée de ces 3 administrateurs indépendants, qui ont signé un communiqué cette semaine regrettant le "bashing anti-Nethys", répond à un objectif clair pour Stéphane Moreau : "Le but est d’avoir des représentants du monde industriel qui nous apportent des compétences" comme il expliquait alors à L’Echo. Mais lorsqu’on regarde l'évolution récente de l'assureur Intégrale, on se rend qu'aujourd’hui, Diego Aquilina peut difficilement prétendre à l’indépendance.

Code Lippens

Diego Aquilina est directeur général de l’assureur Intégrale depuis 1996, un assureur auparavant détenu (et géré) paritairement par les employeurs et les employés, et qui est passé sous le giron de Nethys en septembre 2016. Nethys a investi dans Intégrale 90 millions (Ogeo Fund, très lié à Nethys, a mis sur la table 65 millions). Et c’est là où le bât blesse : selon le Code Lippens, qui est un code éthique, un code de bonne conduite, bien qu’il soit non-contraignant et qu’il ne concerne pas les entreprises non-cotées en Bourse (ce qui est le cas de Nethys), est clair. Pour qu’un administrateur soit indépendant, il faut "ne pas entretenir, ni avoir entretenu au cours du dernier exercice social, une relation d’affaires significative avec la société [où l’administrateur va siéger, NDA] ou une société ou personne liée à celle-ci (au sens de l’article 11 du C. soc.), ni directement ni en qualité d’associé, d’actionnaire, de membre du conseil d’administration ou de membre du personnel de direction (au sens de l’article 19, 2°, de la loi du 20 septembre 1948 portant organisation de l’économie), d’une société ou personne entretenant une telle relation". Diego Aquilina est toujours, à l’heure actuelle, administrateur indépendant de Nethys et en même temps, il est toujours directeur général d’Intégrale, société rachetée en 2016 par Nethys. De part son poste exécutif chez Intégrale, Diego Aquilina a fait affaire de façon "significative" avec Nethys. Ce n’est pas illégal, mais une fois encore, Nethys semble avoir quelques difficultés avec l’éthique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK