"National-socialisme": le lapsus de Charles Michel

"National-socialisme": le lapsus de Charles Michel
"National-socialisme": le lapsus de Charles Michel - © THIERRY ROGE - BELGA

Le MR a lancé sa campagne électorale lors d'un congrès à Louvain-la-Neuve, ce dimanche matin. 

Dans son discours, Charles Michel s'en est pris aux autres partis, affirmant notamment: "Le cocktail national-socialiste, c’est la division et l’appauvrissement garantis. C’est le Brexit en pire." 

L'expression "national-socialisme" a vite fait réagir. Charles Michel voulait-il faire une référence au régime nazi? Non, selon lui, il s'agit d'un lapsus. Dans le texte du discours, transmis aux rédactions ce matin, il est en effet bien écrit "nationaliste-socialiste", en référence à la N-VA et aux socialistes donc.

Réactions en chaîne

Lapsus ou pas, la polémique est en tout cas bien lancée.

Le président du PS Elio Di Rupo a condamné dans un communiqué le discours de Charles Michel. "Je suis en colère! Je suis abasourdi par la teneur du discours de Monsieur Michel, Premier ministre démissionnaire et président de parti! Les mots sont lourds de sens. Evoquer ainsi le régime national socialiste... Quel cynisme! Quelle méconnaissance de l'Histoire! Quel manque de décence absolu envers les victimes de l'Holocauste et leurs familles! ", a fustigé M. Di Rupo.

Porte-parole de la campagne socialiste, Paul Magnette a souligné que "quand on est à court d'argument, il reste toujours l'injure".

Sur Twitter, la coprésidente d'Ecolo Zakia Khattabi a qualifié les propos de Charles Michel, en parlant de "honte" et d'"indignité".

L'ex-vice-premier ministre N-VA Jan Jambon s'est dit "déçu après 4 ans et demi de bonne collaboration". Il a dit ne "pas pouvoir apprécier de tels propos".

L'ex-compagnon de route du MR Alain Destexhe s'est demandé "jusqu'où Charles Michel ira dans l'insulte".

Le sujet du JT sur le Congrès du MR

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK