Musée Juif: Mehdi Nemmouche le 12 septembre devant la chambre du conseil

Le 14 août, la chambre des mises en accusation de Bruxelles avait confirmé l'ordonnance de la chambre du conseil qui avait décidé de maintenir Mehdi Nemmouche sous mandat d'arrêt. Son avocat, Me Sébastien Courtoy, n'avait pas demandé la remise en liberté de son client, ni en chambre du conseil ni en chambre des mises en accusation. Mehdi Nemmouche est inculpé d'assassinats dans un contexte terroriste. Il avait été transféré de France vers la Belgique en juillet dernier et placé sous mandat d'arrêt à la prison de Bruges. Il est soupçonné d'avoir ouvert le feu au Musée Juif de Bruxelles le 24 mai dernier et d'avoir tué quatre personnes. Il avait été retrouvé par hasard à Marseille une semaine plus tard, en possession d'une kalachnikov, d'un revolver et d'une casquette similaire à celle portée par le tueur, filmé par des caméras de vidéo-surveillance.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK