Mons rend hommage aux victimes de Buizingen

Marche silencieuse organisée dimanche 13 février à Mons en hommage aux victimes de Buizingen
2 images
Marche silencieuse organisée dimanche 13 février à Mons en hommage aux victimes de Buizingen - © Belga

Un cortège silencieux a marché dans le coeur de la ville de Mons ce dimanche en souvenir des 19 victimes de Buizingen. La foule s'est immobilisée, dans une ambiance lourde, sur la place Léopold, en face de la gare de Mons.

"Nous avons choisi ce lieu symbolique comme aboutissement de cette marche silencieuse", a exprimé Geneviève Isaac, porte-parole du groupe des familles endeuillées. "Ils furent nombreux à monter dans ce maudit train le 15 février 2010. Nous n'avons aucun mot pour exprimer la puissance de notre douleur".

Le fils d'une des victimes de l'accident a cité le texte de Grand Corps Malade "J'ai pas les mots". Une minute de silence a été respectée après que les noms, prénoms et l'âge des victimes ont été cités.

Une délégation des familles s'est ensuite rendue dans la salle des pas perdus de la gare pour y déposer une couronne de fleurs blanches. Les services de la gare fonctionnaient normalement.  "Lors de notre rencontre avec des administrateur de la SNCB le 26 janvier à Jurbise, nous avions demandé qu'une table soit installée à la gare pour le dépôt de la gerbe, ce que les administrateurs avaient accepté", a indiqué la mère d'une victime. Il s'est pourtant avéré que la table n'avait pas été installée, ce qui a été fait in-extrémis par un membre du personnel de la gare apparemment peu avant l'événement.

"Notre marche est une première étape mais notre lutte sera encore longue et pénible pour obtenir toutes les réponses à nos questions", a indique Geneviève Isaac. "Nous avons marché et nous marcherons encore. Merci aux familles des victimes d'être aussi grandes, aussi fortes", a-t-elle prononcé.

Le cortège s'est alors disloqué petit à petit dans le silence peu après 15 heures.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK