Monitoring des congés de maladie octroyés: "Cela peut aider certains médecins"

Le gouvernement veut placer sous monitoring les médecins qui octroient trop de jours de congé de maladie
Le gouvernement veut placer sous monitoring les médecins qui octroient trop de jours de congé de maladie - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Les médecins qui prescrivent trop de jours de congés de maladie devront se justifier. La ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) l'a annoncé vendredi. Elle va aussi établir des lignes directrices qui préciseront la manière dont les médecins peuvent prescrire des jours de maladie.

Alors que l'Association belge des syndicats médicaux (Absym) déplore une nouvelle mesure de contrôle du travail des médecins, les généralistes sont plus nuancés. Michel De Volder, de la Fédération des associations des médecins généralistes de Bruxelles, précise à la RTBF que, "en termes de contrôle, il n'y a pas de sanction qui est prévue. Il faut simplement pouvoir justifier, ce qui sera tout à fait possible dans la plupart des cas. Et quand ce n'est pas justifiable, le médecin devra peut-être revoir la façon dont il pratique. Par ailleurs, le fait de nous mettre des éclairages sur les certificats (pourquoi? Comment? Dans quelles circonstances?), cela peut aider certains médecins. Il faut reconnaître qu'il y a certains médecins qui sont régulièrement mis sous pression par leurs patients pour prolonger des certificats de quelques jours. Je pense que cela aidera certains médecins à pouvoir plus facilement gérer ce genre de demande".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir