"Moi, bourgmestre"- Schaerbeek: la majorité... tout le monde veut en être

Hôtel communal de Schaerbeek, place Collignon
Hôtel communal de Schaerbeek, place Collignon - © BELGA

Depuis 2006, Schaerbeek est dirigée par une majorité DéfI (ex-FDF), CDH et Ecolo. L'alliance a débuté en 2006. On se souvient d'une soirée électorale dantesque dans la "Cité des ânes", où les écolos d’Isabelle Durant décidèrent de rester avec Bernard Clerfayt et le CDH, malgré un accord pré-électoral signé avec la fraîchement parachutée Laurette Onkelinx. Les foudres d’Elio Di Rupo tombèrent sur Ecolo. Résultat : tous les accords pour majorité avec socialistes et écolos à Bruxelles avaient sauté d'un coup. Douze ans plus tard, dans la communes de 133.000 habitants, un pré- accord électoral a été signé entre DéFI (LB) et Ecolo/Groen début juillet. Celui-ci fait grincer des dents. Mais avec la popularité du bourgmestre Clerfayt, les bons sondages (ils donnent DéFI à 35%) et le départ de personnalités grandes faiseuses de voix dans les autres partis (Isabelle Durant/Laurette Onkelinx/Mahinur Ozdemir ne se présentent plus), tous font la cour aux amarantes. Bien que son échevin des Sports et n°3 de La Liste du Bourgmestre, Sait Köse, se soit retiré suite à des affaires, Bernard Clerfayt semble avoir le vent en poupe. Le cdH, lui, voudrait reconduire la majorité, et aimerait pour cela "déscotcher" Ecolo de la Liste du Bourgmestre. Le PS se verrait bien y rentrer à l’hôtel communal, tout comme le MR et citoyens de Georges Verzin. Notons que le PTB est aussi présent dans la commune. On prédit au parti des travailleurs un bon score (plus de 12% dans les sondages). Un autre résultat à suivre dans la commune bruxelloise le soir des élections : celui de la liste N-VA.

Les thèmes du débat de ce mercredi sont nombreux. Autour de Sacha Daout, les têtes de listes des principaux partis schaerbeekois parleront des enjeux de la législature prochaine. Ainsi, le logement. Entre un "Schaerbeek haut",  sorte de "nouveau Saint-Gilles", qui connaît un développement impressionnant du logement (et des prix), et le bas de la ville qui a tendance à stagner un peu, la différence se fait de plus en plus claire. Schaerbeek est aussi confrontée aux problèmes de stationnement, à la présence de nombreux chantiers qui s'éternisent (ex-viaduc Reyers, place Meiser, boulevard Lambermont, quartier "des médias", métro,...) et à un boom démographique. Après une séquence de Gilles Dej, les échanges ont lieu entre les têtes de liste Bernard Clerfayt (LB, bourgmestre sortant), Vincent Vanhalewyn (Ecolo/Groen), Denis Grimberghs (cdH), Georges Verzin (MR et citoyens), et Matthieu Degrez (PS-SP.a).     

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK