Mischaël Modrikamen pourrait récupérer la propriété du "Peuple"

Mischael Modrikamen en mai 2010
Mischael Modrikamen en mai 2010 - © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

La plainte d'anciens journalistes du Peuple désireux de préserver la propriété intellectuelle du titre convoité par le Parti populaire de Mischaël Modrikamen a été classée sans suite, mais pourrait rebondir sous peu, a-t-on appris jeudi à divers sources.

Cette plainte -une "opposition"- devant l'Office Benelux de la propriété intellectuelle à La Haye, a été classée sans suite parce que les plaignants n'ont déposé ni arguments ni pièces justificatives à l'appui, a indiqué Mischaël Modrikamen à l'Agence BELGA.

Le président du PP juge ainsi "la voie libre" pour le développement du Peuple comme "média internet" assorti d'une formule papier qui devrait paraître tous les deux mois.

Depuis la perte de sa dotation publique due au départ de son unique député, le PP a dû revoir à la baisse son projet journalistique. "Le Peuple relève du domaine public, il n'appartient à personne, ni à gauche ni à droite", affirme M. Modrikamen.

Mais du côté des anciens du journal de gauche, l'on relativise ce classement sans suite. Selon l'avocat des anciens du Peuple, il s'agit d'une erreur administrative des services de l'Office, qui ne l'auraient pas informé du début de la procédure.

Dans la réponse qu'il a envoyée à La Haye, il rétorque que sa requête était bien accompagnée d'arguments de fait et de droit, ainsi que de pièces justificatives.

Pour l'avocat, cet accident de parcours ne porte donc en rien sur le fond et la procédure devra ensuite redémarrer.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir