Mischael Modrikamen bénéficie d'un non-lieu dans le dossier Donaldson

Dossier Donaldson: Mischael Modrikamen bénéficie d'un non-lieu
Dossier Donaldson: Mischael Modrikamen bénéficie d'un non-lieu - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La Chambre du Conseil de Bruxelles a prononcé le non-lieu dans le dossier "Donaldson". 10 ans après avoir été inculpé par le juge d'instruction Michel Claise, l'avocat et homme politique Mischael Modrikamen a été blanchi par la justice.

Un dossier avait été ouvert en décembre 2008, en plein "Fortisgate", à charge de Mischael Modrikamen dans le cadre d’un des clients dont il avait la charge comme avocat, le groupe Donaldson. Le leader du parti populaire avait été inculpé de fraude, faux et usage de faux et complicité de blanchiment.

Selon l'avocat, son cabinet avait été perquisitionné à deux reprises en 2010 et il avait été mis sur écoute, ainsi que ses collaborateurs. "L’enquête minutieuse réalisée par la police tout au long de ces années, et dont Me Modrikamen tient à souligner le professionnalisme, a clairement démontré qu’il n’y avait aucune infraction commise dans ce dossier. Me Modrikamen a toujours affirmé avoir agi dans le strict respect des lois, de l’éthique et des règles professionnelles", a commenté l'avocat par communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK