Migration : le Fédéral veut coopérer davantage avec les entités fédérées

Le conseil des ministres a approuvé vendredi la création d'une conférence interministérielle Migration et Intégration afin d'accroître la coopération du Fédéral avec les entités fédérées, a annoncé le secrétaire d'État Sammy Mahdi.

"De nombreux niveaux différents sont en effet responsables de l'accès au territoire, de la politique d'intégration civique et d'intégration, de l'accès au marché du travail, des affaires étrangères, de la coopération au développement, etc.", a commenté Sammy Mahdi (CD&V).

A ses yeux, ce nouvel outil permettra "de mieux intégrer les réfugiés, de les faire travailler plus rapidement et de relever les défis en collaboration avec les régions."

Les réformes successives de l'État ont transféré aux entités fédérées plusieurs compétences ou parties de compétences en matière de politique de migration et d'intégration. Ainsi les compétences en matière d'intégration civique et d'intégration relèvent-elles des entités fédérées. Un trajet d'intégration civique obligatoire dans les différentes Régions, mais son contenu diffère selon la région.

"L'intégration est une compétence beaucoup plus large. Il est clair que la migration ne peut réussir que si les nouveaux arrivants sont correctement intégrés. À cet égard, les entités fédérées et le gouvernement fédéral peuvent renforcer leurs politiques respectives", selon Sammy Mahdi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK