Migrants au port de Zeebruges: Jambon et Francken veulent renforcer la sécurité

Migrants au port de Zeebruges: Jambon et Francken veulent renforcer la sécurité
2 images
Migrants au port de Zeebruges: Jambon et Francken veulent renforcer la sécurité - © DIRK WAEM - BELGA

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et Theo Francken, secrétaire d’État à l'Asile et la Migration (N-VA) étaient au port Zeebruges ce mercredi afin d'annoncer un renforcement de la sécurité de la zone portuaire, en réponse au passage de nombreux migrants en transit qui veulent rejoindre l’Angleterre. Il est estimé qu'entre 100 et 120 migrants sont arrêtés chaque semaine en Flandre occidentale, dont une bonne moitié à proximité du port flamand. Chaque jour environ 4000 camions partent de Zeebruges ou sont en transit en direction de l’Angleterre.

Le port dispose actuellement de 600 caméras de surveillance installées par des sociétés privées. La police portuaire arrête entre 50 et 60 migrants, mais les dispositifs de sont pas suffisants, selon le ministre de l'Intérieur : "Ici les gens habitent presque dans le port, donc on ne peut pas fermer le site. Il faut avoir une sécurisation plus intelligente." La volonté est de coordonner tout ce travail sous la houlette du centre de crise, à un niveau fédéral donc.

De son côté, Theo Francken a annoncé qu'il lancera bientôt une vaste campagne de dissuasion pour combattre ce phénomène de migration en transit. Une campagne lancée en collaboration avec les autorités britanniques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK