Miet Smet regrette d'avoir voté contre la loi dépénalisant l'avortement

Miet Smet
Miet Smet - © Archive BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Miet Smet, figure des chrétiens-démocrates, regrette d'avoir suivi la consigne de vote de son parti contre la loi dépénalisant l'avortement en 1990, a-t-elle indiqué vendredi à la VRT.

"Quand la loi dépénalisant l'avortement a été soumise au vote, il y a eu dans notre parti une consigne pour voter contre. C'est ce que j'ai fait, alors que je voulais un changement dans la loi", a regretté Miet Smet. Le CVP a voté contre, mais "nous n'avons pas laissé tomber le gouvernement", a-t-elle ajouté.

Au sein des députés chrétiens-démocrates, seul Philippe Maystadt a finalement choisi de s'abstenir. Pourtant, souligne Miet Smet, la question faisait débat depuis des années au CVP, principalement sur impulsion des femmes. "Nous avons appelé à un changement de loi, mais nous avons perdu au sein du parti."

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK