Menace terroriste: la N-VA attaque Bruxelles et "l'islamo-socialisme"

Menace terroriste: la N-VA attaque Bruxelles et "l'islamo-socialisme"
Menace terroriste: la N-VA attaque Bruxelles et "l'islamo-socialisme" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

"Vingt ans de laxisme du PS et d'islamo-socialisme nous ont conduits où nous en sommes, avec Bruxelles comme base arrière de la barbarie islamique", estime mardi le sénateur N-VA Karl Vanlouwe dans une carte blanche publiée par Le Soir (lien payant). Selon le mandataire flamand, "le PS-Bruxelles a créé, par le biais d'une extrême 'tolérance', un terreau fertile pour l'intolérance à l'égard de notre société occidentale".

"La Région bruxelloise ne peut et ne veut pas s'attaquer aux vrais problèmes. La Région a besoin de changements, d'une culture politique et des structures qui permettent de s'attaquer au radicalisme et à l'insécurité", estime encore M. Vanlouwe.

Selon Le Soir, la N-VA met fin, avec cette carte blanche, à l'unité nationale fragile mais réelle qui était apparue à la Chambre jeudi dernier.

La déclaration étonne à l'heure où l'unité nationale semblait prévaloir face à la menace terroriste. Dimanche, le secrétaire d'Etat à l'Asile, Theo Francken (N-VA), interpellait lui aussi sur Facebook l'opposition francophone et flamande, semblant la classer intégralement à gauche. "Entendu quelque chose ces derniers jours du PS, Ecolo, cdH, FDF, Groen ou sp.a? Pas moi, ou quand même une phrase qui me trotte en tête, quelque chose que je lis ou entends dans chaque interview à gauche: 'nous ne devons pas nous tourner vers le passé mais nous devons travailler pour l'avenir' Ouais, c'est un peu facile ça, camarades."

Réactions d'Ecolo et du PS bruxellois

Devant ces mises en cause, certains se sont plu à rappeler la succession de ministres de l'Intérieur qui n'ont jamais appartenu à la gauche depuis 16 ans. "Depuis 1999: Duquesne, Dewael, De Padt, Turtelboom, Milquet, Wathelet, Jambon, ça en fait des ministres de l'Intérieur de gauche selon la N-VA", a raillé le co-président d'Ecolo Patrick Dupriez sur Twitter.

Le PS bruxellois a préféré mardi la sobriété pour répondre à ce qui lui apparaît comme une provocation du sénateur N-VA Karl Vanlouwe à propos de la gestion de la région bruxelloise. "Bruxelles et la Belgique méritent mieux que la stratégie de la N-VA qui divise et communautarise", ont déclaré les socialistes sur Twitter, sans autre commentaire.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir