Melchior Wathelet est en Serbie pour endiguer le flux de demandeurs d'asile

Melchior Wathelet
Melchior Wathelet - © Belga

Le secrétaire d'état à la politique de Migration et d'Asile, Melchior Wathelet, est en visite en Serbie pour y évoquer les questions de migrations. Plusieurs pays européen, dont la Belgique, constatent ces derniers mois un afflux important de demandeurs d'asile en provenance de Serbie. Au point que l'Europe pourrait revenir sous peu sur sa politique de libéralisation des visas...

Depuis décembre 2009, les ressortissants serbes, macédoniens et monténégrins n'ont plus besoin de visa pour entrer dans l'espace Schengen, ce vaste territoire européen de 400 millions d'habitants qui comporte 22 Etats membres et quatre pays associés (la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein).

Depuis cette exemption de visas, plusieurs pays Schengen se sont plaints de l'afflux de demandeurs d'asile venus de Serbie et de Macédoine. Parmi eux, l'Allemagne, la Suède ou encore la Belgique concernée principalement par l'arrivée de Roms et d'Albanais du sud de la Serbie. La Belgique qui a d'ailleurs avisé la Commission européenne dans une lettre. Et la Commission, elle, a prévenu Belgrade a plusieurs reprises, ce à quoi le président Boric Tadic a répondu qu'il ferait le maximum pour contrôler ce flux migratoire.

Mais pour la Commission, ce n'est pas suffisant. Et après plusieurs mises en garde, elle passe à l'action puisqu'elle va proposer ce mardi de revoir le règlement sur les visas en y introduisant une clause de sauvegarde. Cette clause permettra, sous certaines conditions, de réinstaurer de manière temporaire l'obligation de visas pour les ressortissants d'un pays tiers. C'est dans ce contexte que le secrétaire d'Etat aux migrations Melchior Wathelet tente aujourd'hui de trouver un terrain d'entente avec le gouvernement serbe. Les discussions sont en cours.

Depuis le début de cette année 2011, on a recensé en Belgique 544 demandes d'asiles émanant de Serbie, c'est plus que pour toute l'année 2009...

A. Gordillo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK