Mayeur digne des valeurs du PS? Une question "indécente" pour Laurette Onkelinx

La chef du PS bruxellois, invitée ce vendredi sur Vivacité afin de réagir à la démission d'Yvan Mayeur englué dans le scandale du Samusocial, a été choquée par la question d'un journaliste sur la place d'Yvan Mayeur au sein du Parti socialiste. 

"Yvan Mayeur a démissionné de son poste de bourgmestre mais également de sa présence au collège des bourgmestre et échevins, a confirmé Laurette Onkelinx pour couper court aux affirmations selon lesquelles Yvan Mayeur pourrait récupérer un poste d'échevin. C'est très clair, d'ailleurs un démenti est sorti hier soir. Il ne sera pas échevin".

Laurette Onkelinx est une proche d'Yvan Mayeur. La question peut donc se poser: ne savait-elle vraiment rien de ces rémunérations touchées au Samusocial? "Premièrement, je sais qu'il a créé le Samusocial, répond Laurette Onkelinx. Il y vingt ans, il n'y avait rien pour les sans-abris. Il fallu que quelques personnes autour d'Yvan Mayeur créent le Samusocial. Deuxièmement, il a commis une faute, il a accepté de se faire payer pour le travail qu'il avait réalisé. Cette faute a été suivie d'une sanction. Cette sanction, c'est la fin pour lui de son poste de bourgmestre et de membre du collège". 

Je trouve ça presque indécent... votre question

Le nom de Karine Lalieux est le plus souvent cité pour remplacer Yvan Mayeur au poste de bourgmestre de Bruxelles. Et ce dernier pourrait dès lors reprendre la place de Karine Lalieux sur les bancs de la Chambre. Le journaliste de Vivacité Sébastien Pierret demande donc à Laurette Onkelinx si Yvan Mayeur a toujours sa place sur le banc du PS, s'il est toujours digne des valeurs du PS. "Mais enfin... Je trouve ça presque indécent, votre question, rétorque la cheffe du PS bruxellois. Je viens de dire que c'est un homme qui avait créé des solutions pour les sans-abris, qui avait créé des centaines d'emplois de travailleurs sociaux pour s'occuper de la pauvreté à Bruxelles. Il a commis une faute, il a été sanctionné mais il faut que s'arrête la chasse à courre d'un homme qui est à terre. Pour le reste, il n'a aucune intention d'aller sur les bancs de la Chambre des représentants". 

Quelques minutes plus tôt sur La Première, Laurette Onkelinx n'avait déjà pas apprécié le café serré d'Alex Vizorek qui revenait sur le scandale. Dans une ambiance glaciale après le billet de l'humoriste, la socialiste a affirmé qu'il ne l'avait pas fait rire. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK