Mauvaises recettes fiscales ? Les Finances relativisent

Des rentrées fiscales moins élevées qu'attendu
Des rentrées fiscales moins élevées qu'attendu - © DPA / PATRICK PLEUL

Les rentrées fiscales du premier semestre de l'année sont plus faibles que prévu. Selon le quotidien "Het Laatste Nieuws", l'impôt rapportera 780 millions d'euros de moins que ce qui avait été escompté en mars, lors du contrôle budgétaire précédent. Faux, rétorque le SPF Finances, qui avance d'autres chiffres.

L'analyse, tirée d'un rapport du SPF Finances du 29 mai, se fonde sur les rentrées du premier trimestre, complétées par des estimations pour les mois de mai et de juin. Le manque à gagner se remarque surtout dans les précomptes professionnels, c'est-à-dire les versements anticipés des entreprises sur les salaires de leurs travailleurs qui rapporteront 498 millions d'euros de moins que prévu. Les rentrées liées aux versements anticipés des indépendants seront quant à elles inférieures de 139,8 millions d'euros par rapport à ce qui était attendu. Le rapport épingle également un arriéré de 368 millions d'euros sur les précomptes mobiliers. Le gouvernement fédéral procédera à un nouveau contrôle budgétaire en juillet.

Le SPF Finances réagit et dénonce une "image partielle et dénaturée"

"L'information parue récemment a fait naître une image partielle et dénaturée de l'évolution des recettes fiscales", a souligné le Service public fédéral (SPF) dans un communiqué.

Durant les quatre premiers mois de cette année, les recettes fiscales totales du pouvoir public ont augmenté de 6,93% par rapport à l'objectif budgétaire de 7%, c'est à dire une différence de -21,92 millions d'euros, indique l'administration.

"Il est également positif de noter que les recettes suivent à nouveau mieux l'évolution de la conjoncture que durant le premier trimestre", ajoute-t-elle.

Quant au document cité dans la presse, l'administration explique qu'il s'agit d'une projection réalisée à un moment déterminé et qui ne donne "donc aucune indication sur le résultat prévu en matière de recettes pour l'année en cours".

En termes de ressources de l'Etat fédéral, le résultat est actuellement d'environ -149,71 millions euros.

"C'est donc largement en dessous de la provision conjoncturelle prévue lors de la constitution du budget initial", conclut le SPF.

Cette provision s'élève à 350 millions d'euros.


Avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK