Masque obligatoire dans certains lieux publics : "Les mesures doivent être adaptées au fur et à mesure", précise le ministre Goffin

La décision tombée hier : le port du masque a été rendu obligatoire, à partir de ce samedi 11 juillet, dans la plupart des lieux publics fermés (sauf pour les enfants de moins de 12 ans). Sont ainsi concernés les magasins et centres commerciaux, cinémas, salles de spectacle, musées, bibliothèques, etc.


►►► La liste des lieux publics fermés où le port du masque est rendu obligatoire


Le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin, était sur le plateau de Matin première ce vendredi pour parler de cette nouvelle décision du Comité de concertation. Car pour de nombreux experts et professionnels de la santé, le port du masque devrait être obligatoire dans les lieux publics depuis la sortie de confinement, alors pour ce décalage entre la décision politique ? Sans expliquer sur le fond, pourquoi cette obligation intervient maintenant, le ministre précise que ça fait partie de la logique d’évolution des mesures de déconfinement.

"Le masque fait partie de la stratégie de sortie du confinement, avec des avis qui ont évolué. Les mesures doivent être adaptées au fur et à mesure. Chaque fois que c’est nécessaire on adapte les mesures."

En cas de non-respect de cette mesure, un système d’amendes sera mis en place, mais Philippe Goffin se dit confiant et fait appel au civisme du citoyen. Il rappelle que le port du masque est un geste barrière important, combiné aux autres gestes barrières, qui sert à protéger les autres.


►►► Masques en tissu, en papier ou en plastique, quel est le meilleur choix ?


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK