Manifestation: Olivier Maingain plaide pour une police spéciale

Le député fédéral et bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert souhaite que soit mise en place une réserve d'agents, environ 300, à la fédérale (mais gérée par la zone de Bruxelles-Ixelles), spécialement formés pour la gestion des manifestations "comme au temps de la gendarmerie", précise-t-il.

Suir le plateau du 13heures, ce mercredi, Oliveier Maingain explique: "Il y a eu du temps de la gendarmerie une réserve générale. Il se fait qu'à une certaine époque, on a réparti cette réserve sur tout le territoire du pays. Le résultat c'est qu'aujourd'hui, à Bruxelles, la capitale de l'Europe, on mobilise difficilement. A l'exception du corps de Bruxelles-Ixelles  Les zones de police bruxelloises sont sollicitées. Par exemple, la police fédérale sur Bruxelles n'a pu fournir que deux sections".

Olivier Maingain assure par ailleurs avoir introduit une demande, ce mardi, au Parlement "pour entendre toutes les parties concernées par cette manifestation qui a dégénéré". "Je souhaite que le bourgmestre Yvan Mayeur, la police, les syndicats à l'origine de la manifestation, le directeur et coordinateur des forces de l'ordre puissent venir s'expliquer dans le cadre d'un débat démocratique", indique-t-il.

"On ne peut plus accepter que des policiers soient réduits à des manœuvres de défense", comme à la manifestation nationale, conclut-il.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK