Manifestation et fiscalité dans "Mise au Point"

Manifestation et fiscalité dans "Mise au Point"
2 images
Manifestation et fiscalité dans "Mise au Point" - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Deux débats dimanche dans mise au point. Une actualité sociale et une actualité fiscale se sont télescopées le même jour : une énorme grogne sociale et un tout aussi gros malaise fiscal avec le Luxembourg. Grogne sociale et évasion fiscale sont donc au menu de ce Mise au Point !

Pour réagir à l'émission cliquez ici

11 :25 Revu et corrigé

Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek sont aux commandes cette semaine. Avec Pierre Kroll, Catherine Ernens ("L’Avenir") et Francis Van de Woestyne (" La Libre ") l’actu sera passée à la moulinette et avec le sourire. L’émission sera pimentée par les images sélectionnées par Kevin Dero, qui a vu ce que vous n’avez peut-être pas vu, ou alors pas comme ça.

11:55 Premier débat: "Grogne sociale : peut-on bloquer le pays?"

100.000 à 120.000 manifestants contre les mesures du gouvernement fédéral : le message est fort et doit être entendu. Beaucoup le reconnaissent. D’autres estiment qu’il est trop tôt pour manifester avant même d’avoir négocié. Et puis il y a eu des incidents, des casseurs, des policiers blessés et une condamnation ferme de ces violences. Cela brouille-t-il le message syndical ? S’agit-il de grève ou de manifestation politique ou syndicale ? Et à quoi va mener cette grogne sociale ?

D’autres voix se sont fait entendre " le 15 décembre moi je travaille " a récolté des milliers de signatures. Bart De Wever et Charles Michel ont tous deux salué les travailleurs, tous ceux qui n’ont pas manifesté. Ces déclarations sont-elles de nature à apaiser ou pourrir le climat social ? Une autre voix s’élève aussi dans la société civile, celle des travailleurs qui refusent le blocage du pays, le rapport de force...Ceux-là estiment qu’il faut donner sa chance au nouveau gouvernement avant de bloquer le pays.. Bref ils manifesteront en travaillant contre ceux qui feront grève le 15/12 jour de grève nationale.

La concertation sociale réclamée de toutes parts - par les syndicats, le patronat et le gouvernement - peut-elle démarrer ? y-a-t-il une stratégie pour que s’exprime toutes les colères avant passer à la conciliation ? Quelle place reste-t-il au dialogue quand un gouvernement annonce qu’il ne reculera pas et un syndicat qui menace d’autres actions ? La FGTB a mis ses conditions à tout début de concertation : acceptable ?

Le modèle social belge est à l’épreuve et nous en parlerons dans mise au point avec

Pieter Timmermans – FEB fédération des Entreprises de Belgique

Philippe Godfroid – Président de l’Union des classes moyennes

Estelle Ceulemans – Secrétaire fédérale FGTB

Marie-Hélène Ska – Secrétaire générale CSC

Maxence Cupper- entrepreneur et co-initiateur de " moi le 15 décembre je travaillerai "

 

12:25 "Evasion fiscale au Luxembourg : concurrence déloyale ou fraude organisée ?"

Un consortium de journalistes a sorti le scoop : des milliards ont échappé au fisc belge via des manœuvres fiscales au Luxembourg. Des multinationales, des entreprises belges et des riches familles belges ont donc planqué leur profits au Luxembourg avec la bénédiction des autorités Luxembourgeoises.

Hasard du calendrier, pendant que les uns manifestent pour leur pouvoir d’achat, la révélation des impôts ririkis des planqués fiscaux du Luxembourg choque. L’argument de l’injustice sociale et fiscale est immédiatement relevé par les manifestants. Enorme fraude organisée ? Fraude d’Etat ? Ou au contraire, est-ce une exploitation légale des failles européennes sur le plan fiscal ?

L’Etat belge a-t-il vraiment perdu des milliards ? Si ces montages financiers sont légaux, sont-ils éthiques ? Justifiables en temps de crise ? Tous les moyens sont-ils bons pour payer moins d’impôts ? Y compris la complicité d’un Etat ? Que va faire la Belgique ? Faut-il taxer ces montages opaques ? Et comment ? S’ils sont opaques, les autorités risquent de ne pas les voir. Et l’Europe, Justement, est-elle en cause ? Que faire contre ce dumping fiscal, cette concurrence fiscale d’un Etat membre? Et qui était le patron politique du Luxembourg à l’époque des faits ? Jean-Claude Juncker Nouveau président de la commission européenne.

Nous débattrons de cette question fiscale en compagnie de

Hervé Jamar, MR – Ministre du Budget et ex- secrétaire d’Etat à la Fraude fiscale

Philippe Lambertz – Ecolo – Député européen

Xavier Counasse – Journaliste – LE SOIR

Thierry Afschrift – Avocat fiscaliste

Michel Claise – Juge d’instruction

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK