Mali: fin de mission pour les deux C-130 belges

Fin de mission pour les deux C-130 belges engagés au Mali dans l'opération Serval
Fin de mission pour les deux C-130 belges engagés au Mali dans l'opération Serval - © BELGA

Les deux avions de transport C-130 "Hercules" que la Belgique a mis à la disposition de l'opération française Serval au Mali terminent leur mission dimanche. Ils auront effectué près de 450 heures de vol en quelque deux mois et demi.

Ces deux appareils opèrent depuis la mi-janvier au départ d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire, au profit des forces françaises engagées dans la lutte contre les groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda qui occup(ai)ent le nord du Mali. Leur mission, prolongée d'un mois début mars, prend définitivement fin dimanche, a confirmé un porte-parole du ministère de la Défense.

Les deux C-130 ont, en date de mercredi, effectué 433 heures de vol stratégique (en dehors du Mali, vers les pays voisins comme le Niger ou le Sénégal) et tactique (à l'intérieur du Mali), transportant 815 tonnes de matériel et 1161 passagers, selon le service de presse de la Défense.

Contrairement aux deux hélicoptères Agusta A109 médicalisés engagés dans Serval, dont la zone d'action était limitée par décision gouvernementale au sud du 17ème parallèle, les C-130 pouvaient opérer sur l'ensemble du territoire malien. L'un d'eux, le CH-11, a ainsi effectué au cours de la semaine écoulée un vol à destination de Tessalit (extrême nord-est du Mali, près de la frontière algérienne), une région où sont encore retranchés des islamistes.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir