CQFD : "Maintenant il faut cette coalition entre la N-VA et le PS"

Va-t-on rouvrir un front de négociations gouvernementales dans quelques semaines ?  Il semble de plus en plus clair que les pouvoirs spéciaux ne seront pas prolongés au-delà de juin. Or, les partis actuels du gouvernement (MR, CD&V et N-VA) ne disposent que de 38 sièges sur 150 à la Chambre et doivent absolument compter sur des soutiens extérieurs pour soutenir leur politique.

Du coup, ces derniers jours, de plus en plus de voix politiques s’élèvent pour appeler à la mise en place d’un gouvernement majoritaire et de plein exercice. Pour l’éditorialiste de la VRT, Ivan De Vadder, qui s’exprimait dans CQFD ce vendredi, "il y a une responsabilité écrasante avec cette crise du coronavirus. Les partis doivent négocier maintenant !" Et il ajoute : "Maintenant, il faut cette coalition entre la N-VA et le PS. S’ils n’arrivent pas à surpasser leur clivage justement pour gérer cette crise, quand y arriveront-ils ? Cette crise est une opportunité !"

Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef du Soir, estimait de son côté que le vrai momentum pour un gouvernement PS-N-VA était au début de la crise mais que ce sera beaucoup plus compliqué maintenant qu’il va falloir faire de vrais choix idéologiques dans l’après coronavirus.

CQFD, Ce Qui Fait Débat, chaque jour à 18h20 sur La Première et à 20h45 sur La Trois. L’intégralité de l’émission ci-dessous :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK