Magnette: "Nous ferons du Positive Belgium partout où nous le pourrons"

Magnette: "Nous ferons du Positive Belgium partout où nous le pourrons"
Magnette: "Nous ferons du Positive Belgium partout où nous le pourrons" - © Tous droits réservés

Le ministre-président wallon Paul Magnette et le ministre en charge du Commerce extérieur Jean-Claude Marcourt s'investiront lors de leurs missions à l'étranger dans la campagne "Positive Belgium" lancée par le gouvernement fédéral pour redresser l'image de la Belgique, a affirmé le premier en plénière du parlement wallon.

L'idée d'un "Nation branding Belgium" - le développement d'une image de marque positive pour le pays, écornée après les attentats de Paris et de Bruxelles - n'a peut-être pas bénéficié d'autant d'enthousiasme auprès des présidents de toutes les entités fédérées du pays, a glissé le chef du gouvernement wallon, sans toutefois nommer la N-VA.

M. Magnette (PS) assure lui que l'identité wallonne est "complémentaire de l'identité belge". En outre "Bruxelles souffre beaucoup" des conséquences économiques des attentats, et la Wallonie doit donc être solidaire envers cette région, "en partie aussi parce que c'est notre intérêt", a-t-il ajouté. "Si Bruxelles est enrhumé, c'est la Wallonie qui éternue".

Paul Magnette a ainsi confirmé qu'avec Jean-Claude Marcourt, ils feraient "du Positive Belgium partout où nous pourrions, pour contribuer au redressement de notre image internationale". Et ce, même si Paul Magnette estime que les représentants politiques ne sont pas les mieux placés pour ce faire, à l'inverse de personnalités de la vie civile (sportifs, artistes et créateurs, etc...)

Le chef de groupe MR Pierre-Yves Jeholet, qui interrogeait M. Magnette à ce propos, s'est réjoui de voir ainsi ce dernier "convaincu" du projet fédéral et dépasser le stade de la polémique, malgré quelques pointes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK