Linkebeek: le siège de bourgmestre loin d'être attribué

La commune de Linkebeek
La commune de Linkebeek - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

A Linkebeek, le poste de bourgmestre est toujours au cœur des désaccords, et ce depuis les résultats des élections communales d'octobre. Au point de faire de Linkebeek l'une des dernières communes (à facilités) de Flandre toujours sans équipe dirigeante. Pour rappel, les électeurs ont accordé 7 sièges à la liste "Link@venir" menée par l'échevin sortant Yves Ghequière, 5 sièges à Damien Thiery (et sa liste "Ensemble LKB Samen" - éternel bourgmestre empêché devenu adversaire de son Premier échevin, et enfin 3 sièges à une liste nouvelle venue, bilingue, "Activ/Aktiev" menée par Mitra De Kempeneer, commerçant-traiteur bien connu de l'entité. Une liste qui pouvait donc peser et jouer les "faiseurs" de roi, en apportant son soutien à l'un ou à l'autre. 

Et de fait, Yves Ghequière et Damien Thiery revendiquent le poste de chef de la commune. Mais voilà : la liste Activ/Aktiev a préféré jouer le jeu de l'apaisement et tenter de mettre tout le monde autour de la même table; ce à quoi Yves Ghequière a finalement souscrit. Il a publiquement à la fois estimé qu'un accord entre les 3 partis serait, selon lui, "la meilleure solution pour la commune" et promet un texte en ce sens pour le 4 janvier, laissant 3 jours aux conseillers communaux pour se prononcer dessus. Un poste de président du conseil communal a été proposé au N°2 de la liste Activ, Roel Leemans, candidat néerlandophone sur cette liste bilingue. 

Tout n'est pas fait 

Pour Mitra De Kempeneer, la désignation de Roel Leemans comme probable président du conseil communal, ne préjuge en rien du fait que tout serait réglé dans la commune. "Activ" plaide encore et toujours pour "un vrai conseil communal d'unité" qui soit ainsi parfaitement représentatif de ce qu'a voulu l'électeur. Sorte d'appel à l'unité communale pour que toutes les listes s'entendent et que tous soient associés au futur pouvoir "dans l'intérêt des Linkebeekois", en laissant le communautaire au vestiaire.

"Activ" a lancé un appel en ce sens après les élections, a entendu aussi bien Yves Ghequière que Damien Thiery, a obtenu le 16 décembre une réunion commune des candidats des 3 listes. "Activ" refuse de voir un camp exclure l'autre et demande un partage du mandat de bourgmestre, la liste bilingue revendiquant - pourquoi pas ? - aussi une part de ce mandat : 3 ans pour l'un, 2 ans pour l'autre, 1 an pour elle... Sauf que jusqu'à présent, elle n'a rien entendu en terme de proposition concrète de la part de Yves Ghequière, de sa liste "Link@venir", sauf cette proposition de présidence (symbolique) du conseil.

"Activ" et Mitra De Kempeneer  qui attend donc une clarification d'ici la réunion annoncée du 7 janvier pour tenter de boucler une majorité aussi à Linkebeek. On ignore aussi pour le moment la réaction et l'attitude que compte prendre Damien Thiery sur le même sujet "conseil communal d'unité" ou même sur un éventuel partage du mandat de bourgmestre... 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK