Les crèches réservées aux travailleurs: Liesbeth Homans irrite

Les crèches réservées aux travailleurs: Liesbeth Homans irrite
Les crèches réservées aux travailleurs: Liesbeth Homans irrite - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Ce week-end, la ministre flamande N-VA, et bras droit de Bart De Wever, Liesbeth Homans, détaillait sa vison de l'accueil de la petite enfance... Avec des mots pour le moins surprenants concernant l'accueil des enfants de demandeurs d'emploi ou des enfants vivant dans la pauvreté, mettant du coup la majorité au gouvernement flamand en ébullition.

Le week-end dernier, dans la presse, Liesbeth Homans affirmait que l'accueil subventionné devait en premier lieu être réservé aux travailleurs, c'est-à-dire à ceux qui contribuent au système de sécurité sociale, et donc pas aux demandeurs d'emploi. Et la ministre N-VA d'ajouter que pour les enfants qui vivent dans la pauvreté, il fallait développer d'autres solutions, citant l'exemple de communes qui organisent un accueil bon marché pour les enfants précarisés.

Des propos d'autant plus détonants que Liesbeth Homans est la ministre N-VA de l'Intégration, de l’Égalité et de la Lutte contre la pauvreté.

Des propos qui ont immédiatement provoqué un tollé du côté de l'opposition sp.a et Groen qui dénoncent une volonté de ségrégation. Mais également une volée de bois vert du côté de ces partenaires au gouvernement flamand, le CD&V et l'Open VLD. Ce dernier rappelle "qu'un enfant et un enfant, et qu'il ne mérite ni stigmatisation ni ségrégation ni apartheid". Liesbeth Homans déplore une mauvaise compréhension de ses propos. Elle sera priée de s'expliquer mercredi au parlement flamand.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK