Liesbeth Homans (N-VA) veut durcir les critères de reconnaissance des mosquées en Flandre

Liesbeth Homans (N-VA) veut durcir encore les critères de reconnaissance des mosquées en Flandre
Liesbeth Homans (N-VA) veut durcir encore les critères de reconnaissance des mosquées en Flandre - © ARIS MESSINIS - AFP

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans, a annoncé dimanche vouloir renforcer les critères pour la reconnaissance des communautés religieuses locales - comme les mosquées - en leur réclamant un "plan financier clair".

Invitée sur le plateau de la chaîne de télévision privée VTM, elle a aussi affirmé que chaque communauté religieuse devait clairement déclarer que les lois belges "priment sur la sharia". Liesbeth Homans (N-VA) est compétente pour la reconnaissance des mosquées.

Elle a déclaré avoir envoyé 43 dossiers au ministre fédéral de la Justice, Koen Geens (CD&V), pour avis. Ce dernier a rendu un avis positif pour vingt mosquées. "Mais ce n'est qu'une feuille A4", a souligné Liesbeth Homans.

Rapport détaillé 

Elle a ajouté qu'elle ne reconnaîtrait plus de mosquée sans un rapport détaillé, au cas par cas, de la Sûreté de l'Etat. "Je ne veux pas de compromis avec la sécurité dans le climat actuel", a dit la ministre.

Elle a expliqué vouloir renforcer les critères de reconnaissance par deux mesures concrètes: le dépôt par chaque culte d'un plan financier clair, avec le détail des modes de financement et la signature d'un document confirmant l'adhésion à la Convention européenne des droits de l'homme. "Nos lois se situent au-dessus de la sharia, cela doit être très clair", a conclu Mme Homans.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK