Libye: la Belgique n'engagera pas de F-16 supplémentaires

Le chef de la composante Air, Claude Van De Voorde, avait déclaré que la Belgique était en état, si nécessaire, d'engager temporairement des avions de chasse supplémentaires. 
Mais la demande n'en a pas encore été faite à la Belgique. Le ministre de la Défense affirme qu'il n'y aura pas d'avions supplémentaires. Les six F-16 engagés depuis la base grecque d'Araxos, ne servent pas uniquement à faire respecter la zone d'exclusion au-dessus de la Libye (opérations air-air), mais mènent déjà aussi des missions supplémentaires pour éliminer des cibles au sol (opérations air-sol). 
"Nous pouvons, avec ces F-16, mener une série de missions supplémentaires", a déclaré Pieter De Crem. Le ministre insiste sur le fait que l'effort belge est "conséquent".

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK