Levée d'immunité d'Alain Mathot: vers un "non" moins clair?

Ce jeudi, la Chambre dans son ensemble doit se prononcer en séance, sur la levée d'immunité parlementaire du socialiste Alain Mathot. C'est la fin d'un long épisode. 

Jeudi 17 mars, la commission des poursuites avait rendu son rapport à ce sujet. En majorité, ses membres (5 contre 2) avaient estimé qu'il ne fallait pas lever l'immunité du député socialiste, contrairement à ce que demandait la justice liégeoise. 

Alors ce jeudi, en séance plénière, va-t-on vers une même majorité aussi nette, dans l'assemblée? Aujourd'hui, mercredi, la question s'est posée en conférence des présidents, là où les chefs de groupe des différents partis se rencontrent chaque semaine. Que se passerait-il si la Chambre ne suivait pas les conclusions du rapport de la commission des poursuites? 

Certains estiment aujourd'hui qu'il pourrait y avoir des variations. Certains partis pourraient introduire des amendements. D'autres, comme le cdH, qui ne siège pas en commission des poursuites, pourraient vouloir s'abstenir. En coulisses, on murmure que l'inculpation de Joëlle Milquet et sa démission en début de semaine ne seraient pas sans influence, dans le contexte du moment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK