Lettre de Trump aux membres de l'Otan: Charles Michel "pas très impressionné par ce type de courrier"

Donald Trump a envoyé une lettre à 10 pays de l'Otan, dont la Belgique, écrit La Libre ce vendredi matin. Motif de son mécontentement : les Etats-Unis assument 70% des dépenses militaires de l'Organisation. Le président des Etats-Unis enjoint donc ses alliés à respecter leurs engagements. La Belgique est instament priée de consacrer 2% de son produit national brut à des dépenses militaires d'ici à 2024.

"Il devient de plus en plus difficile de justifier aux citoyens américains pourquoi certains pays ne partagent pas la sécurité collective de l’Otan", écrit notamment Donald Trump. Le président des Etats-Unis poursuit : "J'attends donc un réengagement fort de votre pays de rencontrer les objectifs que nous nous sommes fixés".

Pour Charles Michel, "c'est une lettre assez classique dans la préparation d'un sommet comme celui de l'Otan. J'affirme avec fierté ce que la Belgique fait en matière de défense collective". Il ajoute au micro de la RTBF : "C'est ce gouvernement qui a décidé de stopper la réduction systématique dans les dépenses de défense et de relancer un programme d'investissements."

Dépenses à venir

La Belgique prévoit en effet d'investir, d'ici 2030, 9,3 milliards d'euros en achats militaires. Notre pays va également renouveler prochainement sa flotte d'avions de chasse. Un marché colossal... qui pourrait profiter aux Etats-Unis où se fabrique le F-35, l'un des candidats au remplacement des F-16? "Je ne suis pas très impressionné par ce type de courrier", répond Charles Michel.

Dans deux semaines, les locaux flambants neufs de l'Otan accueilleront un sommet ressemblant tous ses membres. Avec une ambiance lourde en perspective. Trump a fait passer le message : il compte bien appliquer ses promesses de campagne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK