Les Wallons invités à donner leur avis sur le programme de réduction des pesticides

Les Wallons invités à donner leur avis sur le programme de réduction des pesticides
Les Wallons invités à donner leur avis sur le programme de réduction des pesticides - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Les Wallons sont invités depuis ce jeudi à donner leur avis sur le programme de réduction des pesticides 2018-2022 (PWRP), a indiqué le ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio par communiqué. Agriculteurs, professionnels des secteurs verts, jardiniers amateurs, citoyens, gestionnaires d'espaces publics peuvent répondre à l'enquête en ligne ou dans les administrations communales jusqu'au 10 avril.

Le PWRP vise à encadrer et réguler l'utilisation des pesticides au niveau européen. Chaque région est tenue d'adopter un plan d'actions spécifique à son territoire lui permettant d'atteindre les objectifs de réduction des risques liés aux pesticides définis par l'Europe.

La sensibilisation des citoyens aux risques des produits phytopharmaceutiques, la protection de l'agriculture biologique face aux éventuelles contaminations ou encore le développement de méthodes alternatives aux pesticides sont autant d'actions que compte le programme.

Depuis 2013, la Wallonie met en œuvre son premier PWRP. Depuis le 25 novembre 2015, tout utilisateur, vendeur, ou conseiller de produit phytopharmaceutique doit détenir une phytolicence. A partir du 1er juin 2018, des mesures spécifiques aux groupes les plus vulnérables aux pesticides seront d'application (enfants, femmes enceintes, malades et personnes âgées). Enfin, à partir du 1er juin 2019, plus aucun produit phytopharmaceutique ne pourra être utilisé dans les espaces publics wallons. Les parcs ou encore les bords des routes devront être traités par des techniques alternatives comme le désherbage thermique ou mécanique.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir