Les Affaires étrangères recommandent aux écoles de reporter les voyages vers l'Italie et la France

Suite à la décision des autorités italiennes de déconseiller les voyages scolaires dans le pays, il est recommandé aux écoles belges de reporter jusqu'à nouvel ordre les voyages scolaires prévus vers l'Italie, indiquent les affaires étrangères dans leur nouvel avis de voyage mis à jour vendredi. Les Affaires étrangères déconseillent aussi les voyages scolaires vers les zones infectées en France. Une annonce qui fait suite à l'actuelle épidémie de coronavirus. "Après avoir pris conseil auprès de l'OMS, de la France et de l'Italie, l'administration nous a proposé de suspendre les voyages scolaires en Italie et une partie de la France, explique le ministre fédéral Philippe Goffin (MR). On sait que c'est un peu triste pour les enfants mais on a décidé de privilégier le principe de précaution pour les enfants."

Dans la foulée, la ministre de l'Enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles Caroline Désir a indiqué dans un communiqué inviter "l'ensemble des pouvoirs organisateurs et établissements scolaires à tenir compte de cette recommandation". "Si des départs sont programmés vers l'Italie, la ministre déconseille donc de les maintenir", précise le cabinet.


►►► À lire aussi : le point sur l'épidémie de coronavirus dans le monde ce vendredi 6 mars

►►► À lire aussi : annulations en cascade des voyages scolaires prévus dans les zones à risque


Une circulaire mise à jour avec ces nouveaux éléments sera envoyée dès aujourd’hui à l’ensemble des pouvoirs organisateurs et établissements scolaires en Fédération Wallonie-Bruxelles. "La circulaire reprendra également les informations concernant la situation administrative et pécuniaire des membres du personnel ainsi qu’un rappel des précédentes informations", précise le cabinet de la ministre dans un communiqué.

"Comme indiqué dans la circulaire n°7485 du 26 février dernier, le cabinet de la ministre de l’Éducation a poursuivi ses contacts avec les autorités fédérales et régionales afin d’adopter une position conforme aux recommandations sanitaires dans le cadre de la gestion des risques liés au développement du coronavirus", indique le communiqué.

Le 26 février dernier, au cœur des vacances de carnaval, la ministre déclarait dans la Dernière Heure que la propagation du coronavirus en Europe ne justifiait pas encore d'interdiction des voyages scolaires en Italie. "Selon les Affaires étrangères, la situation ne justifie pas à ce stade qu'une mesure générale d'interdiction des voyages scolaires en Italie soit prise. Chaque pouvoir organisateur doit par contre suivre scrupuleusement les recommandations du SPF Affaires étrangères et leur évolution au jour le jour, en fonction de la zone où le voyage scolaire doit avoir lieu", expliquait-t-elle à nos confrères.

En France aussi

Le SPF Affaires étrangères recommande aussi vendredi aux écoles belges de reporter jusqu'à nouvel ordre les voyages scolaires prévus dans les zones infectées par le coronavirus (Covid 19) en France. Ces foyers de circulation du virus (dénommés "clusters") sont situés dans les départements de l'Oise, de Haute-Savoie et du Morbihan, ainsi que dans le Haut-Rhin.

Des informations sur les zones françaises concernées sont disponibles sur le site internet education.gouv.fr

Pas d'instructions officielle en Flandre

Du côté néerlandophone, le cabinet du ministre de l'Enseignement Ben Weyts ne donne pas d'instruction officielle, mais sous-entend que cette recommandation doit être suivie. Il rappelle que les avis publiés ne sont pas émis par les politiques, mais bien par les médecins. "Et jusqu'à présent, ils ont toujours fait référence aux conseils de voyage officiels publiés sur le site du SPF (Affaires étrangères) concernant les voyages scolaires."

59 nouveaux cas d'infection au coronavirus, sur 441 échantillons analysés, ont été détectés jeudi en Belgique, portant ainsi le nombre total de cas à 109 et ce nombre devrait continuer à augmenter, indique vendredi le SPF Santé publique. La plupart des patients positifs ont récemment voyagé en Italie mais les autorités sanitaires constatent également des contaminations au sein de notre pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK