Les Affaires étrangères déconseillent strictement tout voyage au Soudan du Sud

Une attaque menée par un hélicoptère du gouvernement sud-soudanais le 11 juillet 2016 à Juba laisse derrière elle une colonne de fumée.
Une attaque menée par un hélicoptère du gouvernement sud-soudanais le 11 juillet 2016 à Juba laisse derrière elle une colonne de fumée. - © T.M. avec BELGAIMAGE

Le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères déconseille vivement tout voyage au Soudan du Sud. Il est par ailleurs recommandé aux Belges qui se trouvent sur place de quitter le pays si les conditions le permettent, ont indiqué ce lundi soir les Affaires étrangères dans une modification de leurs conseils aux voyageurs.

L'avis a été adapté en raison de la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays, et ce malgré le double appel au cessez-le-feu du président sud-soudanais et de son rival intervenu en début de soirée.

Situation "extrêmement dangereuse et volatile"

Un gouvernement de transition a été installé fin avril 2016 à la suite de l'accord de paix signé en août 2015. "Depuis le 7 juillet, la situation sécuritaire a commencé à se dégrader. Actuellement la situation sécuritaire est extrêmement dangereuse et volatile dans tout le pays. L'aéroport est actuellement fermé."

Il est conseillé aux Belges qui se trouvent au Soudan du Sud de rester chez eux et de prendre contact avec l'ambassade des Pays-Bas à Juba - la Belgique n'a pas d'ambassade au Soudan du Sud - ainsi qu'avec l'ambassade de Belgique à Kampala (Ouganda).

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK