Les ventes de chancelleries ont rapporté 14,5 millions aux Affaires étrangères en 2016

Les ventes de chancelleries ont rapporté 14,5 millions aux Affaires étrangères en 2016
Les ventes de chancelleries ont rapporté 14,5 millions aux Affaires étrangères en 2016 - © ALINE BRUGMANS - BELGA

Les ventes de chancelleries et résidences ont rapporté 14,5 millions d'euros aux Affaires étrangères en 2016. Dans le même temps, des travaux de rénovation ont été effectués et de nouveaux bâtiments ont été acquis pour un total de 27,5 millions d'euros. Les Affaires étrangères comptent se séparer en 2017 de la Maison belge de Cologne et d'une résidence à Brazzaville, a indiqué mardi le SPF.

Le chef de la diplomatie Didier Reynders avait annoncé fin 2014 que 18 postes diplomatiques belges à l'étranger allaient disparaître pour raisons budgétaires.

Six bâtiments vendus

Six bâtiments ont été vendus en 2016: les chancelleries de Paris (OCDE), Brazzaville, Lille et San José (Costa Rica), ainsi que les résidences attachées dans ces deux dernières villes.

Les 14,5 millions d'euros obtenus ont été entièrement réinvestis, assure le SPF. De nouvelles chancelleries ont ainsi été acquises à Washington et Strasbourg, tout comme de nouvelles résidences à Bogota et Pretoria, ainsi qu'un immeuble à Kinshasa. Des rénovations ont été menées dans les résidences de la capitale congolaise ainsi qu'à Lubumbashi (sud-est de la République démocratique du Congo), où la Belgique dispose d'un consulat-général.

Pour 2017, les Affaires étrangères comptent se séparer de la Maison belge de Cologne et d'une résidence à Brazzaville, ce qui devrait rapporter environ 24 millions d'euros. Des travaux sont prévus aux ambassades de Rabat et Pretoria.

La Belgique compte actuellement 117 lieux de représentation diplomatique à l'étranger.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir