Les trains de marchandises ne doivent pas installer le système de sécurité

Le système de sécurité TBL1+ sera installé sur tous les trains de la SNCB d'ici 2013, ou maximum 2015, ont annoncé en choeur le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel et la SNCB, selon le Tijd jeudi.

Ce système permettra d'arrêter automatiquement un train s'il roule encore trop vite 300 mètres avant une signalisation. Si la SNCB est la plus grande utilisatrice du réseau, un cinquième du trafic marchandise sur le rail est assuré par d'autres transporteurs. "Nous ne pouvons pas obliger les autres compagnies de fret à installer le TBL1+, parce qu'il ne s'agit pas d'un système européen", indique Infrabel dans le Tijd.

Crossrail (ex-Dillen & Le Jeune) n'a pas l'intention d'installer ce système de sécurité. "A partir de 2014, nous équiperons nos locomotives avec ETCS. Acheter maintenant le TBL1+, c'est jeter de l'argent par les fenêtres", explique son patron Jeroen Le Jeune. Les trains de marchandise des concurrents de la SNCB ne pourront donc pas être arrêtés automatiquement à un feu rouge au moins pour quatre ans encore, selon le journal.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK