Les psychiatres judiciaires ne veulent plus travailler pour la Justice

C'est ce que rapporte mardi Het Nieuwsblad.

Pour les juges, les expertises restent cruciales, en particulier en ce qui concerne les questions de moralité. Johan Baeke, un des psychiatres les plus renommés du pays, spécialisé dans les affaires de viols, a décidé au début de cette année d'arrêter.

Il estime que les psychiatres subissent les conséquences des mesures d'économie visant la Justice. "En Belgique, on reçoit pour chaque expertise psychiatrique 346 euros, qu'importe le temps consacré. Aux Pas-Bas, un psychiatre judiciaire gagne pour une même expertise sept fois plus", explique-t-il.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK