Les priorités des patrons wallons pour les élections régionales

Pour faire monter la Wallonie économique sur le podium, les entreprises cernent 7 priorités
Pour faire monter la Wallonie économique sur le podium, les entreprises cernent 7 priorités - © UWE - Vadot

Alors que le scrutin fédéral et régional approche, l’Union Wallonne des Entreprises présente son mémorandum. Il rassemble les mesures et les priorités que les entreprises régionales voudraient voir intégrées dans l’action du prochain gouvernement.

Prospère et durable

Sept priorités et autant de défis que l’UWE aimerait voir pris en charge par le prochain gouvernement. C’est qu’il reste des pierres sur lesquelles les entreprises achoppent. A commencer par la formation et l’enseignement. Mieux organisés, ils mettraient sur le marché de l’emploi davantage de ces profils que les entreprises trouvent difficilement. On sent un engagement politique sur beaucoup de dossiers, admet l’Administrateur délégué de l’UWE. Mais, dit-il, "il y a des clous qui s’enfoncent plus difficilement que d’autres."

7 priorités

Avec la formation, Olivier de Wasseige enfourche le principal cheval de bataille des patrons. Mais l’UWE en voit aussi d’autres comme un climat social apaisé, une gouvernance performante, un encadrement des jeunes pousses, une énergie moins chère, un paysage favorable au développement des technologies nouvelles, un cadre de vie pour le développement économique.

En tout, 7 priorités. Elles ont été envoyées aux différents partis et elles seront évoquées lors de débats dans tous les arrondissements électoraux.

Consignes?

L’UWE scrutera les réponses. Elle ne donnera pas à proprement parler de consignes de vote sauf peut-être implicitement en soulignant ceux qui, dans les partis, intègrent – ou pas – ses préoccupations.

Elle fera aussi de son document une feuille de route, un étalon qu’elle comparera à la mise en œuvre de l’accord de gouvernement.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK