Les partenaires sociaux bientôt écartés de la gestion des soins de santé?

Les partenaires sociaux bientôt écartés de la gestion des soins de santé
Les partenaires sociaux bientôt écartés de la gestion des soins de santé - © Tous droits réservés

L'intégration de l'Inami au sein du SPF Santé publique figure dans une note de la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (Open Vld), rapporte L'Echo vendredi, confirmant une information publiée jeudi par la RTBF. Cette décision marquerait la fin de la cogestion des soins de santé avec les partenaires sociaux.

Ce projet fait partie des pistes envisagées pour rationaliser les structures de soins de santé. L'absorption de l'Inami par le SPF mettrait fin aux accords médico-mutualistes.

Le conseil général de l'Inami, au sein duquel siègent les partenaires sociaux et les mutuelles, serait transformé en un "Conseil de la politique fédérale des soins de santé", auquel pourraient participer d'autres acteurs.

Les partenaires sociaux et les mutuelles ont déjà fait part de leurs réserves par rapport à ce qu'ils considèrent comme une reprise en main par le politique.

La ministre dément

Interrogée sur ce sujet jeudi à la Chambre, Maggie De Block a répondu qu'il n'était pas question d'abandonner la concertation avec les partenaires sociaux. "La note de vision mentionne clairement que, quelle que soit l'option finale, la concertation sociale, paritaire et médico-sociale devra toujours être respectée", précise-t-on du côté du cabinet de la ministre de la Santé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK