Les parents de Mawda ont reçu des papiers pour séjourner définitivement en Belgique

Les parents de Mawda ont reçu des papiers pour séjourner définitivement en Belgique
Les parents de Mawda ont reçu des papiers pour séjourner définitivement en Belgique - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Perhast et Shamden Shawri, les parents de la petite Mawda, ont obtenu un droit de séjour permanent en Belgique. Leur régularisation a eu lieu en décembre dernier, apprend la RTBF ce vendredi matin.

Jusqu’alors, ils avaient un droit de séjour temporaire, qui devait être renouvelé chaque année. A l’époque cette régularisation humanitaire temporaire avait été octroyée pour leur permettre de suivre l’enquête judiciaire. Le jugement du procès est attendu ce vendredi 12 février.

Le cabinet du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, a estimé que les parents de Mawda pouvaient bénéficier d’un titre de séjour permanent en Belgique, là où est enterrée leur fille.

La nuit du 16 au 17 juillet 2018, Mawda, fillette kurde irakienne, âgée de 2 ans, a été tuée d'un coup de feu lors d'une course-poursuite entre la police et un véhicule transportant des migrants sur l'autoroute E42.  Les responsabilités de ce drame seront déterminées par le jugement du procès ce vendredi. Un verdict très attendu, trois ans après les faits.

Comment un secrétaire d’Etat à la migration peut-il décerner des papiers ?

En Belgique, la loi a prévu des cas exceptionnels dans lesquels le ministre peut,  selon des motifs particuliers, décider de régulariser la situation d’un ressortissant étranger en lui attribuant un titre de séjour. C’est ce qu’on appelle le pouvoir discrétionnaire du ministre ou du secrétaire d'Etat, compétent pour l'Asile ou la Migration.  

Pour des raisons spécifiques, médicales ou humanitaires par exemple, le secrétaire d’Etat peut ainsi procéder à des opérations de régularisation, individuelles ou collectives.

L'invité de Matin Première (12/02/2021): Sammy Mahdi, secrétaire d'Etat à la migration

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK