Les nouveaux wagons de la SNCB inadaptés aux personnes à mobilité réduite

Les nouveaux wagons de la SNCB inadaptés aux personnes à mobilité réduite
Les nouveaux wagons de la SNCB inadaptés aux personnes à mobilité réduite - © Tous droits réservés

Pour les personnes à mobilité réduite (PMR), voyager en train de façon autonome restera probablement illusoire au cours des 30 prochaines années, écrivent lundi De Morgen et Het Laatste Nieuws, selon lesquels la SNCB prévoit à nouveau de commander des wagons qui ne correspondent pas à la hauteur des quais.

"Incompréhensible", soupire Ingrid Borré, vice-directrice du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH), en charge d'évaluer les mesures fédérales qui impactent la vie des personnes handicapées et de formuler des recommandations.

En 2015, le CSNPH conseillait déjà à la SNCB de ne plus acheter de wagons de type M7, qui compliquent l'accès des PMR aux trains. En décembre dernier, La SNCB annonçait se doter, dès le 1er janvier 2020, d'un coordinateur accessibilité, chargé de mettre en oeuvre la politique de la SNCB relative à l'accessibilité des personnes à mobilité réduite.

Face à cette polémique, la société des chemins de fer annonce souhaiter passer une deuxième commande pour ce type de voiture, un modèle "qui peut facilement rouler trente ans", précise Ingrid Borré. La SNCB affirme, par ailleurs, avoir bien pris en compte les modalités liées aux PMR. "Les M7 sont des voitures à deux étages absolument nécessaires pour faire face à l'augmentation des passagers. Nous veillerons à ce que tous les trains soient équipés d'un wagon multifonctionnel, avec un espace suffisamment grand, une toilette et un système d'interphone adaptés", assure la SNCB. Pour y accéder, les personnes à mobilité réduite devront toutefois encore demander une assistance.

Journal télévisé du 14/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK