Les militants du PS sont encore très fidèles aux "piliers" socialistes

Les adhérents au Parti socialiste sont majoritairement affiliés à la Mutualité socialiste
Les adhérents au Parti socialiste sont majoritairement affiliés à la Mutualité socialiste - © Archive RTBF

Une étude du Cevipol de l'ULB le montre: les adhérents au PS fréquentent l'école officielle et s'affilient à la FGTB et à la Mutualité socialiste. Tandis que les membres du CD&V envoient leurs enfants à l'école catholique et préfèrent la Mutualité chrétienne et l'ACV(le syndicat chrétien). Ces militants restent très fidèles aux "piliers" de leurs familles politiques respectives.

Depuis la fin du 19ème siècle, la Belgique politique s’est progressivement organisées autour de "piliers". Syndicats, mutualités, mouvements de jeunesse, écoles, journaux : ces associations avaient des liens privilégiés avec une certaine famille idéologique. Si l’on était socialiste par exemple, on s’affiliait à la FGTB et à la Mutualité socialiste, on envoyait ses enfants à l’école publique et on lisait le journal "Le Peuple".

Alors que les partis politiques historiques ont été scindés en deux par appartenance linguistique et que sont apparues des nouvelles familles politiques (comme les partis nationalistes et écologistes) cette organisation autour de "piliers" politiques est-elle encore décelable dans la Belgique des années 2000? C’est ce qu’a tenté de savoir une équipe de chercheurs du Cevipol de l’ULB en interrogeant 2920 adhérents de quatre partis politiques : le CD&V, l’OpenVld, Ecolo et le PS.

Selon cette étude, publiée dans la revue "Acta Politica", les membres du PS et du CD&V sont encore très ancrés au sein des piliers étudiés (réseau scolaire, syndicat, mutualité et croyance ou pratique religieuse). Ainsi, les adhérents au CD&V sont très majoritairement formés dans l’enseignement catholique et affiliés à la Mutualité chrétienne et au syndicat chrétien (ACV). Au contraire, les adhérents au PS sont pour 82,5% d’entre eux diplômés de l’enseignement officiel et, s’ils sont syndiqués, ils le sont pour 91,8% à la FGTB, le syndicat socialiste. 77% d'entre eux ont choisi de s'affilier à la Mutualité socialiste.

Les adhérents à l’OpenVld, le parti libéral flamand, ont un profil moins clairement marqué selon l’étude du Cevipol. Quant au parti Ecolo, il est composé d’adhérents qui ont un profil "transversal" selon les critères étudiés.

A.L.

L'étude (en anglais) publiée dans Acta Politica (accès payant)

Et aussi