Francken (N-VA): "Les MENA sont une des priorités du gouvernement"

Francken (N-VA): "Les MENA sont une des priorités du gouvernement"
Francken (N-VA): "Les MENA sont une des priorités du gouvernement" - © JASPER JACOBS - BELGA

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, a souligné la volonté du gouvernement de protéger les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) en Belgique, à l'occasion de sa visite au centre d'observation et d'orientation (COO) de Neder-Over-Heembeek jeudi matin, lors de la journée mondiale des migrants.

"Un de nos défis aujourd'hui est de protéger au maximum ces mineurs et de leur apporter un projet de vie en Belgique", a-t-il affirmé. "Ces jeunes sont particulièrement vulnérables et notre pays a un rôle de leader en Europe pour leur protection."

Au cours de la visite, le secrétaire d'Etat a rencontré quelques-uns des 33 jeunes actuellement au centre. Il a notamment pu assister à leurs cours matinaux sur le fonctionnement de la Belgique. Theo Francken s'est également montré curieux de leurs activités, et particulièrement de leur suivi psychologique.

Concernant la suppression de nombreuses places d'accueil pour les réfugiés, le secrétaire d'Etat a assuré qu'elle n'affecterait pas les MENA, qui sont aujourd'hui recueillis dans un premier temps dans les deux COO de Neder-Over-Heembeek et Steenokkerzeel. "Il y a de la place pour tous les demandeurs d'asile", a-t-il insisté. "La crise de 2012 est aujourd'hui terminée en Belgique, et j'en suis très content. Il n'y a donc pas besoin de nouvelles place, et tous les ministères doivent faire des efforts."

On dénombre à l'heure actuelle quelque 18.000 places pour les demandeurs d'asile en Belgique, dont 1.300 places pour les mineurs étrangers non accompagnés. Les COO, qui représentent le premier contact des jeunes avec la Belgique, peuvent accueillir 120 personnes.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK