Les inondations du 24 juillet reconnues comme calamité naturelle publique

Le gouvernement wallon a reconnu comme calamité naturelle publique, jeudi, les inondations du 24 juillet dernier qui ont touché les communes de Anhée, Dinant, Eghezée, Florennes, Hastière, Houyet, La Bruyère, Mettet, Namur, Onhaye, Perwez, Philippeville, Rochefort, Walcourt et Yvoir.


►►► À lire aussi : "En trois minutes, les torrents de boue sont arrivés": une vidéo montre la vitesse à laquelle l'eau a déferlé sur Dinant


Les sinistrés de ces communes, s'ils rentrent dans les conditions d'aide, pourront dès lors bénéficier d'une indemnisation financière de la Région wallonne. 

Les communes touchées par ces inondations ayant également subi les inondations du 14 au 16 juillet, l'exécutif a par ailleurs décidé d'appliquer le même régime d'indemnisation pour ces deux catastrophes.

 Le nouveau décret d'exception calamités, adopté mercredi par le parlement wallon, concernera donc à la fois les sinistrés des communes impactées par les inondations du 14 au 16 juillet et celles du 24 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK