La mission des informateurs royaux se termine: et maintenant?

Depuis la mise en place du gouvernement flamand la semaine dernière, il ne manque plus que le gouvernement Fédéral pour compléter la maison Belgique. Mais à ce stade, toujours pas l’ombre d’un début de fumée blanche. C’est ce lundi, en principe, que les deux informateurs, Didier Reynders et Johan Vandelanotte, devraient rendre leurs tabliers au Roi. Mais que faire à présent ?

La mission du duo Vandelanotte / Reynders aura déjà été la plus longue de l’histoire belge, soit le temps nécessaire à la formation des gouvernements régionaux. Débutée il y a déjà plus de quatre mois, le bail aura été renouvelé à plusieurs reprises pour une mission au long cours... entre méthode Coué et tentatives de faire bouger les lignes.

Jusqu’ici, les deux informateurs se montraient plutôt confiants. Mais cette fois, il est temps pour eux de tirer leur révérence… du moins pour Didier Reynders. Sa candidature de commissaire européen désormais validée, il prendra ses fonctions en novembre prochain. Le Roi n’aura donc pas d’autre choix que de prendre une nouvelle option, mais laquelle ?

"Une nouvelle mission pour temporiser à nouveau me semble difficile, analyse le politologue Dave Sinardet. Je pense qu’une partie de la population se demande pourquoi les choses doivent durer si longtemps, uniquement pour savoir si un gouvernement avec la N-VA et le PS est possible", estime-t-il. S’il est probablement trop tôt pour avoir un ou plusieurs formateurs, il serait envisageable d’imaginer "un ou plusieurs préformateurs" selon lui.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK