Les hôpitaux sont passés à la phase 2A: où en est-on dans l'occupation des lits de soins intensifs?

Les hôpitaux sont passés à la phase 2A: où en est-on dans l'occupation des lits de soins intensifs?
Les hôpitaux sont passés à la phase 2A: où en est-on dans l'occupation des lits de soins intensifs? - © Tous droits réservés

Les hôpitaux généraux et universitaires sont aujourd'hui passés à la phase 2A pour faire face à la nouvelle montée des contaminations par le coronavirus, indique mardi le SPF Santé publique sur son site internet.

La phase 2A signifie que 60% des lits de soins intensifs doivent être réservés aux patients Covid, soit 1200 places sur un peu moins de 2000 disponibles en soins intensifs dans les hôpitaux belges.

Dans les unités non intensives, le nombre de lits libérés pour les patients qui ont contracté le coronavirus doit être quadruplé, tandis que les soins intensifs doivent s'équiper de 15% de lits supplémentaires.

"Les soins non urgents et planifiables faisant appel aux soins intensifs doivent être reportés", ajoute le SPF. Cependant, les consultations, examens et interventions urgentes et nécessaires se poursuivent, tout comme les thérapies nécessaires en cours (comme les chimiothérapies, les dialyses...) et les réadaptations, précise-t-il. "Les hôpitaux sont des lieux sûrs pour poursuivre ces soins, les soins Covid étant clairement séparés des soins réguliers", souligne le Service public fédéral.

Voici où en est l'occupation des soins intensifs par province:

Extrait de la conférence de presse du Centre interfédéral de crise du 06/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK