Les Flamands sont des francophones qui s'ignorent

Les Flamands sont des francophones qui s'ignorent
Les Flamands sont des francophones qui s'ignorent - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'organisation internationale de la francophonie publie un nouveau rapport sur la langue française, pour l'année 2014 (le dernier datait de 2010). Un rapport qui recense des données sur la situation de la langue française dans plusieurs domaines comme l'enseignement ou l'économie. Ce rapport a également pour but de détailler le nombre de locuteurs francophones partout dans le monde. En Belgique, les 3/4 de la population sont estimés comme tels. L'Organisation internationale de la francophonie considère en effet que beaucoup de Flamands sont, en fait, francophones

"Est francophone une personne qui est capable de s’exprimer librement en français, d’avoir une conversation en français", affirme Alexandre Wolff, responsable de l’Observatoire de la langue française (OLF), un observatoire qui a recensé le français comme étant la cinquième langue la plus parlée au monde. 

Parmi les 274 millions de locuteurs recensés, les 3/4 d’entre eux pratiquent le français de manière quotidienne. Ceux-ci sont délibérément considérés comme des francophones : "Des gens qui utilisent le français quotidiennement soit parce que c’est la langue nationale et maternelle ou première des populations soit parce que, soit parce que c’est la langue officielle ou co-officielle".

En Belgique, 72 % de la population est donc considérée comme francophone. C'est aussi le cas d'un Flamand qui parlerait le français au quotidien.

"Bien souvent, il aura appris le français comme première ou deuxième langue étrangère. Il l’utilisera autant que de besoin, peut-être au travail, peut-être pour lire, peut-être pour accéder à un journal télévisé ou à des pages internet qui l’intéressent, même si à la maison ou avec ses collègues il parlera sa propre langue, naturellement!".

Notons qu'il s'agit ici d’une réalité purement linguistique, et non territoriale ou politique.

Avec M. Bourguignon

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK