Les Flamands majoritairement contre l'obligation de vote

Les Flamands majoritairement contre l'obligation de vote
Les Flamands majoritairement contre l'obligation de vote - © ERIC LALMAND - BELGA

Cinquante-quatre pour cent des Flamands sont favorables à la liberté de vote plutôt qu'au vote obligatoire aujourd'hui en vigueur, révèle le baromètre politique publié mardi par le journal 'De Standaard' et la chaîne de radio-télévision publique VRT.

74% iraient quand même voter sans obligation

74% des personnes interrogées affirment également qu'elles continueraient à aller voter si l'obligation était abolie. L'obligation de voter est fixée depuis 1893 par la Constitution belge et n'est en Europe en vigueur qu'en Grèce, au Luxembourg, au Danemark, au Liechtenstein et à Chypre.

Mais une majorité des personnes ayant participé au baromètre politique du 'Standaard' et de la VRT l'estime "datée". Ainsi, seuls 33% des répondants se disent totalement prêts à approuver la liberté de vote et 21% se déclarent "plutôt d'accord". Seul un répondant sur trois choisit explicitement le maintien du système de vote obligatoire

Ce sont surtout les ouvriers, les pensionnés et les citoyens moins favorisés qui souhaitent son abandon et qui affirment qu'ils ne voteraient plus si tel était le cas. Ceux qui déclarent qu'ils continueraient à voter sont principalement des hommes, des indépendants, des cadres et des citoyens plus favorisés en général, soit 74% des répondants.

Ce baromètre indique par ailleurs une légère progression du CD&V et de l'Open Vld dans les intentions de vote et un recul pour le Vlaams Belang, Groen et le sp.a.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir