Les expulsions vers Kaboul ont triplé en 2013: 46 retours forcés

Le week-end dernier, un groupe d'Afghans a marché de Bruxelles à Gand en demandant de ne pas être renvoyés dans leur pays
Le week-end dernier, un groupe d'Afghans a marché de Bruxelles à Gand en demandant de ne pas être renvoyés dans leur pays - © NICOLAS MAETERLINCK

Quarante-six Afghans ont été expulsés en 2013, soit trois fois plus qu'en 2012, rapporte De Standaard. Le nombre de reconnaissances de réfugiés afghans est plus élevé en Belgique que dans d'autres pays européens, dit la Secrétaire d'Etat à l'Asile et l'Immigration Maggie De Block (Open Vld).

Maggie De Block soulignait devant la Chambre en octobre que la Belgique reconnaissait un plus grand nombre de réfugiés afghans que d'autres pays européens et que les retours forcés vers Kaboul étaient limités. Entre 2010 et juillet 2013, 44 personnes ont ainsi été contraintes de prendre le chemin de l'Afghanistan.

L'an passé, 46 Afghans ont été renvoyés dans leur pays natal, selon les chiffres de l'Office des Etrangers. C'est trois fois plus qu'en 2012.

L'Office des Etrangers se refuse à qualifier le nombre de rapatriements d'excessif. "Il n'y a encore aucun moratoire à ce sujet", se contente de déclarer son porte-parole.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK