Les employés des magasins Blokker inquiets : le nouveau propriétaire serait soupçonné de fraude aux Pays–Bas

Les employés des magasins Blokker inquiets : le nouveau propriétaire est soupçonné de fraude aux Pays – Bas
Les employés des magasins Blokker inquiets : le nouveau propriétaire est soupçonné de fraude aux Pays – Bas - © CHARLOTTE GEKIERE - BELGA

La presse néerlandaise se fait l’écho ces derniers jours des ennuis judiciaires du tout nouveau propriétaire des magasins Blokker.

La semaine dernière, Dutch Retail Groep a annoncé la reprise des 123 magasins belges Blokker et leurs 670 travailleurs. Cette reprise doit mener à la transformation des magasins en échoppes discount Mega World. Une sécurité d’emploi a été annoncée à l’occasion de cette reprise. Reste à voir dans les faits ce qui va se passer car rien n’a été "couché sur papier" expliquait-on alors du côté du Setca.

Et depuis, les inquiétudes sont encore montées d’un cran, avec les informations faisant état ces derniers jours d’une enquête pour fraude et escroquerie ouverte aux Pays-Bas contre Dirk Bron, le directeur de Dutch Retail Groep.

Dutch Retail Groep "enregistrée dans un appartement loué"

Selon les enquêtes menées par la presse néerlandaise, De Telegraaf, Financieele Dagblad et NRC. next, Dirk Bron est soupçonné d’avoir escroqué plusieurs partenaires commerciaux pour des millions d’euros, souvent selon le même schéma. La presse décrit comment l’homme d’affaires aurait passé de grosses commandes sans les payer, les victimes et les faillites s’accumuleraient derrière lui. Selon le Financieele Dagblad, ses entreprises actuelles ne disposeraient encore pratiquement d’aucun actif. "La société avec laquelle il a repris Blokker Belgique est enregistrée dans un appartement loué", précise le quotidien néerlandais. Dirk Bron serait soupçonné de fraude et serait même poursuivi en justice, affirme De Telegraaf. Partie de Gouda l’enquête aurait entre-temps été confiée au parquet de La Haye, qui évoque dans la presse des soupçons de détournement, blanchiment et fraude.

Du côté des employés, l’inquiétude est grande. "Je suis submergé d’appels" explique Christophe Bouvier du Setca.

Les syndicats demandent que la clarté soit faite au plus vite. "Ce que je crains aujourd’hui avec tous ces articles sur le pedigree de ce Monsieur Bron, c’est qu’au bout de 6 mois il y ait purement et simplement la faillite de Blokker."

Les syndicats ont demandé une réunion, avec le nouveau propriétaire et l’ancien. La réponse est tombée, une réunion est prévue lundi après-midi. Reste à voir qui sera réellement présent. L’ancien propriétaire de Blokker, Michiel Witteven, affirme dans la presse que la reprise des magasins a été "organisée avec soin". Mais pour Christophe Bouvier, "il y a de quoi se poser des questions, me faire croire que l’ancien actionnaire n’était pas au courant, moi j’ai du mal à le croire". Le Setca qui n’exclut pas des actions.

Journal télévisé du 19/02/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK